Discours de Monsieur Abdou Karim Sall, directeur général de l'ARTP lors de la cérémonie d'ouverture du forum sur le secteur Postal

Discours de Monsieur Abdou Karim Sall, directeur général de l'ARTP lors de la cérémonie d'ouverture du forum sur le secteur Postal

Radison Blu Hôtel - mardi 17 Octobre 2023

Monsieur le Représentant de Monsieur le Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique ;

Mesdames, Messieurs les représentants du Ministre des Finances et du Budget, du Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, du Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique et du Développement durable ;

Mesdames, Messieurs les Membres du Collège de l’ARTP ;

Monsieur le Représentant de la Présidente de la Commission des Données Personnelles ;

Monsieur le Représentant du Directeur général de la Société nationale La Poste ;

 

Mesdames, Messieurs les Directeurs généraux et représentants des opérateurs privés postaux ;

 

Mesdames, Messieurs, les représentants des institutions de l’Etat ;

 

Mesdames, Messieurs les professionnels du secteur postal ;

 

Mesdames, Messieurs les Présidents et représentants des Associations de Consommateurs,

 

Mesdames, Messieurs les Professionnels de la Presse ;

 

Distingués invités en vos noms, rangs, titres et grades ;

 

Tout protocole observé ;

 

Mesdames et Messieurs,

 

Je voudrais vous exprimer tout le plaisir que j’ai, ce matin, de me retrouver, encore une fois, avec vous, pour procéder à l’ouverture du forum de l’Autorité de régulation consacré au secteur postal. Le plaisir est d’autant plus grand que c’est la toute première édition. Je souhaite qu’il soit annuel et inscrit, de manière pérenne, dans nos agendas respectifs.

dg

Permettez-moi ainsi, en mon nom propre et au nom de l’ensemble de mes collaborateurs, de souhaiter une chaleureuse bienvenue à tous les participants, en particulier, celles et ceux qui ne sont pas particulièrement de notre secteur mais qui, du fait de la transversalité du numérique et eu égard à la forte imbrication des secteurs qui caractérise le monde professionnel aujourd’hui, déploient des activités sur tout ou une partie de la chaîne de valeur du secteur postal.

Cette tribune me donne également l’occasion de remercier les membres du Comité consultatif, chargé du développement des services postaux et de la promotion de l’innovation, que j’ai récemment mis en place, pour leur participation à l’organisation de ce forum, en particulier leur contribution au cadrage scientifique des thématiques de la rencontre de ce jour. A travers eux, qu’il me soit permis d’élargir ces remerciements à l’ensemble des opérateurs postaux et tout l’écosystème postal pour la nouvelle dynamique que je perçois dans ses relations avec l’ARTP.

A tous, je réitère mes propos du 17 mai dernier, prononcés à l’occasion de ma rencontre de prise de contact avec les opérateurs postaux, rencontre au cours de laquelle j’avais annoncé la tenue de ce forum et ma ferme volonté de contribuer aussi bien à la redynamisation du secteur postal qu’au renforcement de sa participation à la vie économique et sociale de notre pays.

Mesdames et Messieurs,

Chers invités,

Ce premier forum de l’ARTP consacré au secteur postal se veut une rencontre de discussions, d’échanges et de partage entre partenaires d’un même écosystème. A travers cette plateforme du « donner et du recevoir », l’Autorité de régulation entend promouvoir un dialogue profond et fécond entre acteurs, certes concurrents, mais fortement partenaires dans la quête d’un idéal commun, celui de mettre à la disposition des usagers ou des consommateurs des produits et services postaux de qualité, conformes aux meilleures exigences du moment et adaptés à leurs besoins.

De ce point de vue, il me plait de rappeler, si besoin en est, la démarche inclusive et participative toujours adoptée par l’Autorité de régulation pour réfléchir et trouver ensemble des solutions consensuelles aux problématiques des secteurs régulés. Cette démarche se traduit, pour cette activité qui nous réunit ce matin, par la forte implication des opérateurs postaux dans l’animation des panels qui vont nous mobiliser toute cette journée.

En effet, vous convenez certainement avec moi qu’à l’aune de l’évolution actuelle, aucun secteur ne peut vivre en vase clos. La corégulation devient ainsi une approche incontournable pour tous les régulateurs eu égard à la transversalité des problématiques.

 

Mesdames et Messieurs,

Chers invités,

Le thème de l’édition 2023 « Secteur postal : une transition au service d’une économie numérique et durable » est une invite à nous réunir et nous projeter, ensemble, dans une démarche prospective, sur l’avenir de notre secteur. En effet, comme du reste l’ensemble des secteurs d’activités, le secteur postal est, depuis plusieurs années, traversé par une révolution numérique qui entraine des bouleversements en profondeur de nos aptitudes et attitudes, met à rude épreuve nos acquis et réflexes, rend obsolète nos habitudes professionnelles.

 

Bref, elle révolutionne une manière de faire qui a pourtant, pendant de longues décennies, connu ses moments de gloire. A contrario, le numérique nous offre de nouvelles et nombreuses opportunités et l’occasion, à travers une transition que nous vivons déjà, de transformer notre secteur, historiquement cantonné à une vocation de communication, vers un monde plus ouvert, pluriel et qui nous permet de prendre pied et de jouer un rôle majeur dans diverses activités économiques qui nous étaient auparavant inaccessibles.

 

Si nous concédons à Jean JAURES qu’« être fidèle, au foyer de ses ancêtres, ce n’est pas en conserver la cendre mais en entretenir la flamme », il apparait nécessaire voire inévitable d’adapter les prestations postales actuelles aux besoins actuels des utilisateurs fortement influencés par le numériques avec ses raccourcis.

 

Pour ma part, je demeure convaincu que dans un monde mondialisé et numérisé, il n’existe de barrières pour les opérateurs postaux que celles de leur imagination. Sous d’autres tropiques, par le truchement de la transition numérique, des opérateurs postaux tirent leur épingle du jeu dans le domaine de la banque, de la finance, des communications électroniques, du transport, de la logistique, du commerce électronique, des jeux, des loisirs et autres services, pour lesquels, ils avaient jadis recours comme clients par le canal d’autres entreprises. Les voilà, aujourd’hui, fournisseurs et en quête de relais de croissance pour la rentabilité et la performance de leurs activités.

 Le numérique, en tant que carrefour d’opportunités, peut nous conduire vers un monde postal conforme aux ambitions qui doivent être les nôtres.

 

Mesdames et Messieurs,

Chers invités,

Le forum est une occasion de nous concerter sur la voie à suivre pour tracer l’avenir du secteur postal au Sénégal, renforcer sa contribution au développement durable de notre pays et améliorer l’inclusion économique, financière et sociale de nos concitoyens.

 

Pour ce faire, les trois panels prévus nous donnent, au cours de la journée, l’occasion de proposer, de partager, d’échanger et de retenir les meilleures modalités qui nous conduiront vers la concrétisation de notre vision commune.

Ce dialogue, que nous voulons institutionnaliser, nourrit les réflexions de régulation de l’ARTP et contribue à orienter l’action du régulateur.

 

Mesdames et Messieurs,

Chers invités,

Le premier panel intitulé « impacts de la transformation numérique sur le secteur postal » permet, en quelque sorte, de faire le point sur les effets déjà perçus de l’insertion du numérique dans les différentes dimensions de la problématique posée et de d’évaluer le parcours jusque-là effectué. Cependant, au-delà des effets, j’estime qu’il est aussi pertinent d’adresser les bonnes questions et de trouver, ensemble, des pistes de solutions pour aborder, au mieux, les défis que la transition numérique pose sur la compétitivité des entreprises postales, les process et les procédures internes, la satisfaction des exigences de la clientèle, et j’en passe.

 

S’agissant du second panel, qui a pour thème « mode de financement et opportunités d’investissement pour un secteur postal au service du développement », il incombe de savoir, avec les diverses et nouvelles sources de financement, comment le secteur postal peut y souscrire et se soustraire, en même temps, des modes de financement traditionnels, restrictifs et onéreux. Aussi, serait-il pertinent de lier la question du financement aux potentialités du secteur qui sont, à mon sens, non encore explorées, de contribuer aux questions majeures de notre pays, à savoir la création de valeur, l’emploi, en particulier celui des jeunes, l’inclusion sociale et financière, ainsi que l’entreprenariat.

 

Enfin, le troisième panel du forum, « satisfaction des besoins du consommateur dans un contexte de sécurité et de durabilité environnementale », permet d’aborder des questions, souvent reléguées au second plan, mais importantes dans la conduite des affaires, primordiales pour les consommateurs et vitales pour notre avenir. Autrement dit il s’agit de se poser la question suivante : « Comment concilier développement du numérique, facteur d’innovation et de compétitivité et la nécessaire sobriété en matière de pollution, à l’ère du changement climatique ? Même si nous sommes convaincus que l’usage du numérique, par les innovations qu’il apporte, fait certainement partie de la solution à la transition écologique, pour autant le secteur postal ne peut s’exonérer d’efforts pour contrôler son impact environnemental.  

Mesdames et Messieurs,

Chers invités,

Comme vous pouvez le constater, le programme qui est proposé est en phase avec les préoccupations les plus importantes de notre secteur. Dès lors, il revient, à tous, d’enrichir la réflexion à travers les débats, dans un esprit courtois et constructif, avec les questionnements qui sont soulevés dans les différents panels.

 

En effet, Sénèque disait avec beaucoup de philosophie, je cite « il n’est pas de vent favorable à celui qui ne sait pas où il va ».  Il affirmait aussi, je cite « le plus grand obstacle à la vie est l’attente, qui espère demain et néglige aujourd’hui ».

Ces deux belles citations nous invitent à prendre notre destin en main et tracer un chemin vertueux de notre secteur, celui qui tient compte de nos faiblesses mais qui s’appuie sur le courage, la volonté, l’esprit ingénieux et l’optimisme des femmes et des hommes de notre écosystème pour saisir les opportunités et nous mener vers un horizon radieux et fortement profitable à nos entreprises, nos concitoyens et notre pays.

En ce qui me concerne, je demeure convaincu, qu’avec la contribution de tous, nous trouverons, ensemble, les moyens de concrétiser la vision de son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République, de réformer notre secteur et en faire un des piliers majeurs de la construction d’un Sénégal prospère et solidaire.

 

Mesdames et messieurs,

Chers invités,

Ma conviction est faite que l’amélioration du bien-être de nos concitoyens est fortement liée au développement de l’économie numérique, en particulier à notre capacité de façonner la transformation digitale de notre pays. Je suis tout aussi convaincu que c’est dans la concertation, notamment, avec les acteurs de notre industrie postale, que cette transformation digitale tant souhaitée apportera à nos concitoyens les solutions à leurs préoccupations et à notre économie les ressorts nécessaires à son émergence.  

Aussi, voudrais-je, avant de conclure, inviter les acteurs et participants à cette première édition du forum à prendre prétexte de cette journée d’échanges pour partager, avec l’ARTP, leurs idées sur les perspectives de développement des produits et services postaux au Sénégal. L’Autorité de régulation s’engage à les étudier et à mener des discussions, avec toutes les parties prenantes, pour la mise en œuvre de celles qui seraient retenues.

Enfin, pour terminer, je voudrais remercier mes équipes pour l’organisation de cette journée et souhaiter, à tous les participants, un plein succès à cette belle plateforme d’échanges.

C’est sur un vœu de pérennité de ladite plateforme  que je déclare ouverte la première édition du forum sur le secteur postal.

 

Merci de votre aimable attention !

Abdou Karim SALL

Directeur général de l’ARTP

Autres actualités

Co
L'Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) précise les modalités opérationnelles de partage des infrastructures et le régime des exploitants d’infrastructures alternatives dans le secteur des communications électroniques ...