M. Abdou Karim SALL Sur l’APPEL à Concurrence relative à l’extension des licences des Opérateurs à la technologie de 5G

Dans le souci de permettre aux Sénégalais de bénéficier des technologies les plus modernes et à notre pays de maintenir sa position de leadership et de carrefour des télécommunications en Afrique, et plus particulièrement dans la sous-région, l’Etat du Sénégal a pris la décision d’organiser un Appel public à candidatures pour l'attribution de fréquences autorisant l’utilisation des technologies de 5ème génération en vue de l'établissement et l'exploitation de réseau public de Communications Electroniques.

dg

En effet, l’Etat du Sénégal, dans le but de poursuivre le développement des réseaux et services de télécommunications, en les adaptant, de façon continue, à l’évolution des technologies et au progrès scientifique, a décidé d’introduire la technologie 5G et a confié à l’ARTP, la conduite du processus.

C’est ainsi qu’en date du 31 mai 2023, en respect des dispositions du code des télécommunications et du code des marchés publics, un appel à candidature, restreint aux opérateurs nationaux, a été lancé. Cette procédure a abouti aux résultats suivants.

dg

Les offres reçues des opérateurs SONATEL SA, SAGA AFRICA HOLDING LIMITED et d’EXPRESSO SENEGAL devaient permettre de renouveler les conventions de concession et d’élargir les périmètres des licences à la technologie 5G.

Suite à l’examen des offres cotées, « Le comité d’évaluation des offres techniques et financières a proposé à la Commission de sélection de retenir SONATEL SA, seul candidat à avoir rempli les conditions fixées par le règlement ».

En effet, pour être éligible, chaque candidat devait souscrire à une offre de base minimale de dix-neuf milliards cinq cent millions (19 500 000 000) de francs CFA avec la possibilité de rajouter des blocs supplémentaires à trois (3 ) milliards l’unité.

L’opérateur SAGA AFRICA HOLDINGS LIMITED plus connu sous sa marque commerciale (Free) a proposé trois (03) milliards (3 000 000 000) de francs CFA.

EXPRESSO SENEGAL a soumis une offre pour un montant de deux (02) milliards (2 000 000 000) de francs CFA.

dg

 

Par conséquent, les offres des deux autres opérateurs, SAGA AFRICA HOLDING LIMITED et EXPRESSO n’ont pas été acceptées par la Commission en raison de leur non-conformité.

La commission a ainsi sélectionné l’opérateur SONATEL SA comme attributaire provisoire pour son offre technique conforme et son offre financière d’un montant global de trente-quatre milliards cinq cent millions (34 500 000 000) de francs CFA.

Dans les jours à venir, en relation avec les Autorités, il sera procédé la signature de l’avenant à la convention de concession et du cahier des charges de SONATEL.

Cela permettra à l’Etat du Sénégal de mettre à jour le cahier des charges de SONATEL et d’y inclure de nouvelles obligations pour la 5G telles que la couverture.

 

ARTP, lundi 17 Juillet 2023

Autres actualités

Co
L'Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) précise les modalités opérationnelles de partage des infrastructures et le régime des exploitants d’infrastructures alternatives dans le secteur des communications électroniques ...